Screenshot PoFAvec la pandémie, la tendance (qui prenait de plus en plus de place déjà) est aux applications de dating (ou de rencontre en bon français). Oui, on y trouve de tout. On y trouve, entre autres, beaucoup de mots ou d’expressions qu’on voit assez rarement ailleurs. 

Je vous en présente donc quelques-unes. Pour certaines, je vous offre la définition pour ne pas que vous soyez trop pris au dépourvu. Pour d’autres, je suis toujours dans le questionnement. Pas toujours évident de savoir ce que ces choses veulent réellement dire…

Celles qui sont claires

Parce que l’être humain aime compliquer les choses, voici quelques expressions que vous trouverez fréquemment sur les applications de dating et qui veulent dire quelque chose.

Les fameux types de personnalités

Tout d’abord, je dois dire que je ne crois vraiment pas à la pertinence d’inclure ça dans ton profil. Et encore moins lorsque (comme j’ai vu à plusieurs reprises) tu n’écris que ça dans ta présentation. Il y a 16 types de personnalité. C’est parti!

  • Les analystes
  • INTJ – Penseurs imaginatifs et stratèges, avec un plan pour tout.
  • INTP – Inventeurs, innovateurs et dotés d’une soif inextinguible de connaissances.
  • ENTJ – Leaders hardis, imaginatifs et dotés d’un fort caractère. Ils trouvent toujours un moyen d’arriver à leurs fins, sinon ils le créent.
  • ENTP – Penseur astucieux et curieux, incapable de résister à un défi intellectuel.
  • Les diplomates
  • INFJ – Idéalistes calmes et mystiques, mais très inspirants et infatigables.
  • INFP – Personnes poétiques, gentilles et altruistes qui sont toujours prêtes à soutenir une bonne cause.
  • ENFJ – Leaders charismatiques et inspirants, capables de fasciner leur public.
  • ENFP – Esprits libres enthousiastes, créatifs et sociables, qui arrivent toujours à trouver une raison de sourire.
  • Les sentinelles
  • ISTJ – Individus pragmatiques et intéressés par les faits, dont le sérieux ne saurait être mis en cause.
  • ISFJ – Protecteurs très dévoués et très chaleureux, toujours prêts à défendre ceux qu’ils aiment.
  • ESTJ – Excellents gestionnaires, d’une efficacité inégalée quand il s’agit de gérer les choses, ou les gens.
  • ESFJ – Personnes extraordinairement attentionnées, sociables et populaires, toujours prêtes à aider les autres.
  • Les explorateurs
  • ISTP – Expérimentateurs hardis et pragmatiques, maitres de toutes sortes d’outils.
  • ISFP – Artistes flexibles et charmants, toujours prêts à explorer et à essayer quelque chose de nouveau.
  • ESTP – Personnes astucieuses, énergiques et très perspicaces, qui aiment vraiment vivre à la pointe du progrès.
  • ESFP – Amuseurs spontanés, énergiques et enthousiastes; avec eux, on ne s’ennuie jamais.

Pour en savoir plus, je vous suggère ce site.

Le féminisme intersectionnel

Ça, ça fait partie de la catégorie « on aime ça compliquer ce qui devrait être simple ». L’être humain aime diviser les gens et les choses. Voici donc la définition que j’emprunte sur le site de Les Glorieuses

L’intersectionnalité permet d’intégrer les différences entre les femmes, permettant d’aller au-delà de la notion même de féminisme. Ce prisme offre aussi un nouvel espace de visibilité aux femmes qui subissent à la fois le sexisme et le racisme et par extension, le sexisme et le classisme, le sexisme et l’homophobie, le sexisme et la transphobie, mais aussi transphobie, homophobie, classisme et racisme au sein du féminisme.

Comment ça se fait qu’on doive créer un terme pour dire que ça comprend tous les termes qu’on a inventés parce que les gens ne veulent pas se sentir mis à part par des différences qui ont été classifiées par des termes qu’on a inventés? Donc de nos jours, nous ne sommes plus féministes et antiracisme. Non. On est féministe intersectionnel. Donc afin d’être anti-classisme, on invente une nouvelle classe de pensée. Hé ben! Continuons de bien faire chier les gens qui ne sont pas certains de vouloir être féministes en en ajoutant une couche à leurs incertitudes…

Les types de sexualités

Parlant de classisme et de catégorisation, passons maintenant aux sexualités — ou orientations sexuelles — possibles. Vous êtes hétérosexuels, homosexuels ou bisexuels? Ces 3 classifications ont déjà suffi à décrire sa sexualité humaine, entre humains. Mais maintenant, c’est bien mieux divisé. Car c’est important de diviser. Alors, dites bonjour aux petits derniers (entre autres) : 

Sapiosexuel : Se dit d’une personne attirée sexuellement et émotionnellement avant tout par l’intellect d’une personne, par son intelligence, sa vivacité d’esprit.

Demisexuel : Se dit d’une personne qui ne ressent de l’attirance sexuelle que lorsqu’il y a un attachement émotionnel.

Graysexuel : Il s’agit d’une personne qui n’éprouve pas d’attirance sexuelle, sauf dans de rares circonstances. Il peut également s’agir d’une personne ressentant du désir, mais à la libido trop faible pour envisager de passer à l’acte.

Pansexuel : Le pansexuel est une personne qui se sent sexuellement attirée par n’importe quel genre de personne (homme, femme, trans…). Ils/Elles ne posent pas la question de l’objet de leur désir en fonction du genre, de l’orientation sexuelle. Une personne pansexuelle peut développer une attirance sexuelle pour tout le monde, quel que soit le genre. Elle peut tomber amoureuse d’une personne hétérosexuelle, homosexuelle, bisexuelle, transsexuelle, voire intersexuelle. Les pansexuels se différencient des bisexuels par le fait qu’ils n’accordent pas d’importance au sexe biologique et au genre de leur partenaire.

Et je n’embarquerai pas dans les classifications d’appartenance de genres…

Celles qui sont floues

Il y a des termes et expressions qui reviennent constamment sur les applications de dating, mais qui ne veulent rien dire en soi. J’en ai noté 2 que j’ai vu particulièrement souvent.

Rien de compliqué 

Screenshot OkCIl y a une quantité incroyable de femmes qui écrivent dans leur description « Je veux rien de compliqué ». Ah bon. En contre-partie, je n’ai jamais vu « Je recherche quelque chose de compliqué ». 

Mais ça veut dire quoi « rien de compliqué »? Dans le style phrase vide, pour moi, c’en est une bonne celle-là. Pour une personne, des enfants, c’est compliqué. Pour d’autres, comme moi, ce ne l’est pas. Pour certains, le polyamour c’est compliqué. Mais pour d’autres, c’est tellement plus simple. Alors, je vous le demande, mesdames : c’est quoi que ça veut dire « pas compliqué »?

Open-minded (ouvert d’esprit) 

Celle-là, je l’adore. Quand une fille écrit en gros qu’elle est « ouverte d’esprit », je ne sais jamais à quoi m’attendre. Est-ce une ouverture d’esprit du genre qu’elle ne jugera pas si quelqu’un lui dit être hétéroflexible et polyamoureux? Ou ça signifie qu’elle veut tout essayer au lit? Ou encore qu’elle aime goûter à des nourritures exotiques? L’ouverture d’esprit, c’est large et imprécis. 

Et ici, je peux vous le dire par expérience. Ouverte d’esprit, ce n’est pas pareil d’une personne à l’autre. Stephen Harper se considère certainement ouvert d’esprit. Mon conseil à toutes ces dames (je ne sait pas si les messieurs écrivent aussi ce genre de choses, désolé) : si vous voulez éviter les mauvaises surprises, soyez précises. 

Sur ce, je vous souhaite un bon dating!

Si vous avez aimé, partagez le!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.