Gérer le temps qu’un enfant passe sur le web

Google Family link
Google Family
Page d’inscription

Depuis plusieurs années, un des grands soucis des parents est l’accès internet des enfants. Qu’est-ce qu’ils font sur le web? Que font-ils avec leurs appareils mobiles? Que cherchent-ils sur les moteurs de recherche? Quel contenu leur est-il proposé?

Google offre maintenant un outil pour diminuer ces soucis : Google Family.

En lançant cet outil familial, Google devient le premier géant des technologies à adapter les technologies numériques afin de maximiser la sécurité des enfants de moins de 13 ans. Les applications faisant partie de la gamme « famille » seront offertes en version complète. Mais avec un contrôle parental à l’arrière-plan. Il sera donc possible pour un jeune de 11 ans d’avoir sa propre adresse courriel et de l’utiliser de façon maximale. Tout en permettant aux parents de surveiller ce qui s’y passe et de bloquer, si désiré, certaines fonctionnalités.

Les enfants et Internet

Avec son nouveau produit, Google s’attaque à un très gros morceau. Bien que risqué, le geste du géant californien est plein de sens. Selon une étude de Influence-Central, les enfants nord-américains reçoivent leur premier téléphone intelligent vers 10.3 ans. Et 39 % des enfants ouvrent leur premier compte sur les réseaux sociaux à 11.4 ans – un an plus tôt que le minimum requis par la plupart des plateformes.

Mais le chiffre qui frappe le plus est celui-ci : 84 % des enfants âgés de 6 à 12 ans utilisent une tablette de façon régulière chaque semaine.

Le problème

google-family-linkSouvent les parents, plutôt que d’offrir à l’enfant son propre appareil, laissent le petit utiliser l’appareil du grand. Cela sans changer les options de filtrage et d’accès. Évidemment, l’autre solution dans ce cas est d’avoir un compte différent pour l’enfant sur le même appareil. Mais cela implique l’ouverture d’un autre courriel afin de créer un compte différent. Et un enfant ne pouvait en avoir un… jusqu’à maintenant.

La solution

Voici à quoi servira Google Family Link. Maintenant l’enfant pourra avoir son propre compte Google, avec son adresse gmail et autres applications, mais le tout géré par les parents. Mais ce qui est encore plus intéressant, c’est que le compte va « grandir » avec l’enfant. Donc, lorsque l’utilisateur atteindra l’âge de 13 ans, il pourra enlever certaines permissions.

Comment ça marche?

Pour activer Google Family Link, il faut tout d’abord créer un groupe de famille. Puis on doit installer l’application sur les appareils impliqués. Ensuite on ajuste les paramètres généraux. Chaque application qui sera par la suite installée sur l’appareil de l’enfant devra être approuvée par l’adulte responsable.

Mais au-delà du choix des applications que l’enfant peut utiliser, il y a la possibilité de gérer le temps d’utilisation de l’appareil, les moments d’utilisation et accéder à une grande quantité de données en lien avec l’utilisation de l’appareil.

Et comme chaque famille peut avoir ses propres règles, l’application offre beaucoup de souplesse.

En conclusion

Screenshot Google Family
Screenshot Google Family

L’application qui est disponible sur Android seulement, pour l’instant, vaut la peine d’être essayée. Comme elle n’était pas disponible au Canada jusqu’à la semaine dernière, nous n’avons pas eu l’occasion de la tester à fond.

Mais ça semble très prometteur. À noter qu’il est possible de créer un compte au Canada, mais que, pour le moment, on ne peut pas encore installer l’application mobile.

Si vous avez aimé, partagez le!

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *